A la découverte des Eglises évangéliques à Madagscar…

Profitant de la période de vacances de l’ISTE (Institut Supérieur de Théologie Evangélique), j’ai (= Timothée) pu consacrer du temps ces dernières semaines à faire mieux connaissance avec les églises de la grande île, avec une focalisation particulière sur les églises évangéliques. Dans ce post, je partage avec vous les rencontres, lectures et voyages qui ont nourri ma réflexion. Je prévois par la suite de publier quelques autres billets dans lesquels je vous partagerai quelques réflexions nées de tout cela.

Rencontre avec Sébastien Fath

Sébastien Fath avec Eliette Randrianaivo (dans la nouvelle salle de conférence de l’ISTE).

Nous avons eu le privilège d’accueillir Sébastien Fath une semaine chez nous fin juillet. Celui-ci est venu pour une mission d’exploration à la découverte des églises évangéliques de Madagascar.

Directeur du laboratoire Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL) au CNRS, Sébastien Fath est considéré comme l’un des meilleurs spécialistes francophones de l’histoire et de la sociologie des églises évangéliques (voir la page Wikipédia qui lui est dédiée). Ce fut un réel plaisir de pouvoir l’accompagner dans son « exploration » et de bénéficier de ses réflexions et de son expertise.

Sébastien Fath a publié un très bel album photo sur Flickr qui donne un bel aperçu « en images » de la diversité évangélique sur Tananarive (voir ici). Il a aussi publié quelques articles et interviews sur le « Fil-info francophonie » du site « Regards protestants » (voir ici), dont une belle interview d’Eliette Randrianaivo, directrice de l’ISTE (voir ici).

Recherches en lien avec l’ISTE

J’ai la chance de suivre Jacques Nirina, un étudiant de l’ISTE préparant un mémoire de Master sur les « nouvelles églises évangéliques » à Madagascar. Il ne s’agit pas d’un « jeune » étudiant mais d’un pasteur baptiste expérimenté qui a une très bonne connaissance de la diversité évangélique. Pour son travail, il a notamment interviewé plusieurs leaders ou présidents des principales dénominations évangéliques de la grande île.

La réalisation d’un tel mémoire est un défi car il s’agit d’un véritable travail de « défrichage » : très peu d’enquêtes académiques ont été réalisées sur les églises évangéliques à Madagascar. Celles-ci sont relativement méconnues et l’opinion publique leur attache encore souvent l’étiquette de « secte ». J’espère que ce travail pourra en entraîner d’autres et que l’ISTE pourra contribuer à une meilleure connaissance de ces églises.

Un voyage-découverte sur les routes du sud de Madagascar

Une des nombreuses églises « Jesosy Mamonjy (Jésus sauve) » croisées sur la route.

Du 1er au 20 août, pour notre temps de vacances en famille, nous avons voyagé le long des (deux) routes goudronnées allant vers le sud de Madagascar (dont la célèbre RN7). Un road-trip fabuleux de près de 3000 kms. Ce fut une belle occasion de contempler la diversité naturelle de ce pays magnifique. Mais aussi de prendre mieux conscience de la diversité ethnique, culturelle et linguistique qui existe au sein de la grande île. Pour partager notre émerveillement avec vous « en images », nous avons créé cet album Google Photos.

Au fil des villes et villages traversés, nous avons pu observer la manière dont les églises sont réparties : il y a notamment une présence forte des églises luthériennes dans le sud de l’île. De plus, le constat que nous avions déjà fait lors de précédents voyages se confirme : les églises évangéliques, surtout pentecôtistes, sont présentes partout et paraissent bien plus nombreuses que ce que les rares chiffres publiés laissent entrevoir.

Quelques lectures

J’ai aussi pu profiter du temps de vacances pour lire deux bons ouvrages sur l’histoire de l’Église à Madagascar que je vous recommande :

  • Lecture de vacances…

    Bruno Hübsch, Madagascar et le Christianisme, Antananarivo / Paris, Ambozontany / ACCT / Karthala, 1993. Il s’agit du livre de référence pour connaître l’histoire de l’Eglise à Madagascar depuis ses origines jusqu’en 1990. Une étude bien documentée et de belle qualité, disponible également en malgache. Malheureusement, l’ouvrage date de 1994 et ne mentionne quasiment pas les églises évangéliques qui sont, depuis cette date, en plein essor à Madagascar.

  • Vincent Huyghues-Belrose, Les premiers missionnaires protestants à Madagascar (1795-1827), Paris, Karthala / Inalco, 2001. Une enquête un peu technique mais passionnante sur les prémices de la mission protestante à Madagascar et l’arrivée des premiers missionnaires de la London Missionary Society en 1818.

Enfin, j’ai essayé de constituer une petite bibliothèque électronique d’articles académiques en lien avec les églises à Madagascar (si cela vous intéresse, n’hésitez pas à me contacter). Parmi les articles accessibles librement en ligne, voici quelques recommandations :

  • L’ethnologue français Bernard Boutter a publié sur son blog plusieurs articles sur l’histoire du Pentecôtisme à Madagascar : un article synthétique de référence (téléchargeable ici), et quatre articles sur les « Pionniers du pentecôtisme à Madagascar » (liens : 1ère partie, 2e partie, 3e partie, 4e partie).
  • Une des rares personnes du monde académique à avoir publié des recherches sur les évangéliques à Madagascar est Lucile Jacquier-Dubourdieu. Elle a notamment écrit une contribution sur les évangéliques à Tananarive, au sein de l’ouvrage collectif Madagascar revisitée (on peut lire quelques pages sur Google Books ). Un autre article sur les rapports entre les mouvements de réveil et les mouvements évangéliques avec le pouvoir (à l’époque du président Ravalomanana en 2002) est disponible en ligne (voir ici).
  • Un article de Noël Gueunier très intéressant pour le bibliste que je suis sur « Les traductions de la Bible et l’évolution du malgache contemporain » est consultable et téléchargeable ici.

[Disclaimer : La photo en haut de page n’est pas celle du bâtiment d’une église évangélique (probablement catholique, à moins que ce soit luthérienne).]

One thought on “A la découverte des Eglises évangéliques à Madagscar…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.